retour accueil contact Ecole Technique Privée Joffre

Psycho Socio Esthétique - Historique du métier et de la formation

 

«La santé se définit comme étant un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité». (OMS-1946)

 

Les toutes premières esthéticiennes à vocation hospitalière ont commencé à faire parler d'elles dans les années 20 au Brésil. Puis, plus près de nous, dans les années 60 dans les hôpitaux psychiatriques et en cancérologie en Angleterre, aux USA et enfin en France.

Grâce aux expériences de ces pionnières, les bénéfices des « soins esthétiques » furent lentement admis et c'est seulement depuis les années 70 que cette profession s'organise au sein des hôpitaux.

  • 1964 : première esthéticienne bénévole à l’hôpital psychiatrique le Vinatier à Lyon.

  • 1973, Jenny Lascare fonde l'A.E.V.H (association des esthéticiennes à vocation hospitalière) et instaure le premier centre de beauté au CHS de Bron (Lyon).

  • 1976 : création d’une première école d’esthétique à option humanitaire et sociale au centre hospitalier de Tours : le CODES.

  • 1992 : CEW (cosmétic executiv women), association de femmes responsables des industries de la beauté, a décidé de créer des centres de beauté en milieu hospitalier.

  • 2003 : la mesure 42 du plan cancer, prévoit le développement des soins de support. La « socio-esthétique », est désormais apparentée à la liste des soins de support.

  • 2005-2009 : travail en collaboration avec le Ministère de la Santé (DHOS) et le Ministère de l’Education Nationale pour la reconnaissance de l’activité de « socio-esthétique ».

  • 2006 – 2008 : réflexion du SNSE (Syndicat National des Socio-estéhticiennes) autour d’une nouvelle formation visant la professionnalisation, nécessaire afin de répondre aux attentes du terrain : élaboration du programme et du référentiel de la formation de Psycho-Socio-Esthétique .

  • 2008 : le SNSE obtient la validation par le Ministère de la Santé de la fiche métier de Socio-Esthéticienne avec reconnaissance de la terminologie psycho-socio-esthétique.

  • 2008 : ouverture des deux écoles pilotes de Psycho-socio-esthétique à Pau et à Nanterre.

  • 2010-2011 : travail en cours pour la reconnaissance de la formation de Psycho-socio-esthétique auprès du RNCP (Registre National de la Certification Professionnelle).

  • 2011 : changement de l’appellation du SNSE en SNPSE (Syndicat National des Professionnels en Socio-Esthétique.

 

École Technique Privée Joffre Esthétique & Coiffure - Karine Moncla
5 bis rue Maréchal Joffre 64000 Pau – 05 59 98 41 65